Il s’agit d’un fruit dont l’huile a des propriétés très intéressantes

L’huile de noix de coco contient principalement des acides gras à chaînes moyennes qui sont très digestes.
Malheureusement, elle est fréquemment utilisée dans les préparations alimentaires sous forme hydrogénée, ce qui la rend nocive. Pour en apprécier la qualité, il faut choisir une huile de coco extraite de la chair de noix de coco, vierge et d’origine biologique. Elle contient de l’acide laurique, un acide gras retrouvé naturellement dans le lait maternel. Il a été confirmé par de nombreux chercheurs, qu’elle est bénéfique sur notre santé et notamment sur notre système immunitaire, et dans les maladies neurologiques, telles que l’Alzheimer.

Le fruit est riche en fibres, en vitamines (vitamine E antioxydante) et en minéraux (phosphore et magnésium) et son huile à des propriétés particulièrement curatives (antiviral, antibactérien, antiseptique, antiparasitaire, antifongique…). Elle aurait aussi comme propriété de faciliter l’absorption du calcium et du magnésium.

Les fritures sont déconseillées. Cependant en utilisant l’huile de coco, on n’en réduit les effets négatifs, car c’est une huile stable qui résiste très bien à la chaleur et se dénature moins que les autres huiles à la cuisson. D’autre part les aliments l’absorbent moins, de ce fait les fritures seront plus légères et moins toxiques.

En diététique chinoise, elle est conseillée pour la nature fraîche de son eau qui la rend « humidifiante ». Elle soulage les diarrhées dues à l’excès de chaleur. Au niveau intestinal, sa chair a un effet laxatif, très utile pour lutter contre la constipation. Elle stimule l’énergie, ce qui en fait une alliée dans les périodes de fatigue ou de convalescence.

L’eau qui est extraite de la noix, est légèrement sucrée. Elle est très peu calorique car elle ne contient aucun acide gras. C’est une eau hydratante, rafraîchissante qui stimule les reins. Elle est souvent utilisée par les sportifs pour son apport en magnésium et en potassium.

Lorsque l’on mélange la chair et l’eau de coco, on obtient le lait de coco.

Le sucre de coco

Le sucre de coco est issu de la fleur de cocotier
Le produit est chauffé jusqu’à complète évaporation de l’eau. Ce qu’il reste est le sucre de noix de coco.

Par rapport au sucre blanc, qui fournit des calories vides, le sucre de coco contient des vitamines et des minéraux, notamment des polyphénols, et du potassium en quantité importante.
Cependant, le sucre de coco apporte à peu près la même quantité de calories que le sucre blanc.
Son index glycémique a été revu par l’Université de Sydney (Australie), la référence en IG, à un taux de 54 contre 60 pour le sucre blanc.
Plus riche en minéraux que le sucre blanc, le sucre de coco reste cependant du sucre avec ses nocivités sur notre santé: excès de poids, diabète par stimulation excessive de l’insuline, problèmes d’immunité, augmentation du stress oxydatif et du développement de certains cancers.
Il est bien de limiter sa consommation. L’idéal étant de ne plus consommer de sucre rapide.

L’utilisation en cosmétique

L’Application de l’huile végétale de coco sur la peau, va rendre celle-ci plus résistante aux infections, en formant une barrière chimique. Elle est hydratante, antirides, réduit le relâchement de la peau, et elle très active contre les taches brunes survenant avec l’âge (couplée avec sa grande amie, l’aloès vera). Elle est très efficace en cas de psoriasis, eczéma, et dermatites. Elle est souvent très utilisée pour les soins des cheveux en masque, qu’elle hydrate et rend souples et soyeux. Utilisée en crème sur la peau avant les bains de piscine prolongés, elle évite le dessèchement du au chlore.

On l’utilise également dans la fabrication de nos « dentifrices maison ». Ses propriétés antibactériennes en font une alliée pour la lutte contre les caries dentaires. On peut également en frotter les dents et les gencives, après le brossage du soir. Ne pas rincer.

La noix de coco est un fruit très écologique car même son enveloppe extérieure est utilisée et recyclée.

On trouve l’huile de coco vierge, de première pression et bio dans les magasins d’alimentation naturelle, les boutiques diététiques. Elles peuvent être désodorisées.

Ozalée’ Sens
Diététique – Naturopathie – Gestion du stress et de la douleur
Sevrage tabagique – Scénar-thérapie

Retour haut de page