fbpx

... pour tout ou presque tout !

L’huile de ricin est une huile végétale non-alimentaire, appelée « huile de castor ».
Elle est obtenue à partir des graines de ricin (Ricinus communis).
Sa couleur va de l’incolore au jaune très clair.
Elle est composée essentiellement de 90% triglycérides dont la ricinoléine.
Elle est utilisée depuis des siècles.

L’huile de ricin est très utilisée en cosmétologie.

Pour la peau.

Elle a des propriétés anti-rides (elle stimule la production de collagène) anti-tâches, anti-cernes mais aussi anti-acné. Elle permet également de soigner l’eczéma, les herpès, et d’atténuer les rougeurs diffuses des dermatites chroniques en crise aiguës. Elle atténue les vergetures et soigne les brûlures.
D’autre part, elle est très économique: quelques gouttes suffisent à poser régulièrement jusqu’à disparition des symptômes.

Pour les cheveux

Elle fortifie les cheveux accélére leur pousse et peut en augmenter le volume.
Application: quelques gouttes sur le cuir chevelu en massage et étendre aux longueurs. Laissez poser toute une nuit, et se faire au moins 2 shampooings le lendemain (l’huile est très grasse).

Mains et ongles

Aussi utilisée en soin pour les mains, l’huile de ricin va stimuler la formation de collagène permettant une meilleure pousse et une fortification de l’ongle.

Cils et sourcils

Elle stimule la pousse des cils et nourrit les sourcils.
Poser quelques gouttes tous les soirs, faire bien pénétrer l’huile.

D’autres bienfaits …

Propriétés anti-inflammatoires

DOULEURS ARTICULAIRES
On l’utilise en massage sur les zones douloureuses.
MIGRAINES
L’huile de ricin permet de les calmer assez rapidement. Comme pour les douleurs articulaires, on verse quelques gouttes sur ses doigts puis on se masse les tempes et on attend que la douleur se dissipe.

Douleurs des règles

En cas de règles douloureuses, l’huile de ricin à la rescousse : on imbibe un linge propre comme un torchon ou une compresse d’huile de ricin puis on le place sur son ventre. Pour encore plus d’efficacité, on pose par dessus une bouillotte bien chaude et on reste tranquille pendant au moins une heure,

INSOMNIES

Dans le cas d’une insomnie chronique ou passagère, il est conseillé de prendre de l’huile de ricin préalablement chauffée. Imbibez-en des morceaux de coton et placez-les dans vos oreilles tous les soirs avant de se coucher.

Dans son livre « Les miracles de la guérison », le docteur William A.McGarey liste l’expérience personnelle et professionnelle qu’il a pu en faire au sein de sa patientèle :

♠ disparition d’une excroissance sur la paupière, en la massant quotidiennement avec un  mélange d’huile de ricin et de bicarbonate de sodium
♠ réduction du risque de fausses-couches durant la grossesse ;
♠  atténuation des vergetures dues à la grossesse ;
♠ cessation de n’importe quelle douleur articulaire (arthrite localisée, entorses, etc) ;
♠ guérison d’une kératose cutanée (zones sèches et épaisses sur la peau) ;
♠ disparition de nodules lymphatiques ;
♠ retour du sommeil dans le cas d’insomnies, même rebelles (une patiente explique qu’elle en imbibait des cotons qu’elle plaçait dans ses oreilles) ;
♠ même recette pour des infections de l’oreille ;
♠ troubles du comportement et de l’humeur chez les enfants (enfant capricieux, hyperactif, etc.), qui se volatilisent par application d’ emplâtres d’huile de ricin sur l’abdomen ;
♠ une étrange recette pour le rhume des foins : une goutte d’huile de ricin sur la langue, une fois par jour, avec un compte-gouttes ;
♠ éviction d’un très grand nombre d’opérations de l’appendicite, même en phase aiguë;
♠ guérisons remarquables, en un temps record, pour des doigts écrasés, des ongles retournés, ongles incarnés, etc.
♠ mais aussi guérison de plein d’autres bobos : cors aux pieds, kystes, oignons, ichtyose, nævus, cholécystite, diverses affections du foie, sclérodermies, maux de tête, troubles intestinaux, névrite, toxémie, rages de dents, sinusite, etc.


Douleurs & zones à traiter

L’huile de ricin permet de se débarrasser des toxines grâce à ses substances provoquant un catharsis. Elle catalyse l’élimination des toxines (poisons).
Chauffer l’huile et en enduire des tissus de coton, égoutter et appliquer directement à même le corps. Mettre une bouillotte par dessus pour maintenir au chaud, pendant environ 1 heure. Prendre une douche par la suite avec une solution savonneuse, pour se débarrasser des toxines, de l’acidité qui auront été provoquées par le cataplasme. Cela peut être répété plusieurs fois en cas de grosses douleurs.
La seule contre indication est de ne pas l’utiliser pendant les menstruations de la femme.


L’huile de ricin, est riche en minéraux, en vitamine E et en acides gras essentiels. Ces nutriments sont indispensables pour activer les cellules lymphatiques et immunitaires appelées sur la zone polluée et réparer les cellules lésées.

Quelle huile utiliser ?

De préférence « bio » et de première pression à froid (non raffinée). Vous la trouverez en pharmacie ou en magasin bio.

Comment l’appliquer ?

La manière la plus simple de l’utiliser est d’en enduire la peau et de masser, à condition de bien frotter pour la faire pénétrer jusqu’au derme, et elle peut être appliquée sur toutes les régions du corps. C’est une huile très grasse. N’utiliser que des petites gouttes selon les zones à traiter.

Comment faire un cataplasme ?

Il vous faut vous procurer :
♠  un tissu en coton ou en laine
♠  une assiette
♠  du papier cellophane (ou film alimentaire)
♠  une bande de crêpe qu’on trouve en pharmacie (prenez-en une longue si vous souhaitez  maintenir le cataplasme sur le ventre) ;
♠  du scotch dermique (en pharmacie) si vous voulez faire un cataplasme sur une toute petite surface ;
♠  du bicarbonate de sodium (on en trouve même en grande surface).

Huile de Ricin

1 –   Mettez un peu d’huile dans l’assiette.
2 –  Placez-la sur le feu ou la plaque électrique (évitez le micro-ondes !) et faites chauffer délicatement (attention  l’huile chauffe très rapidement).
3 – Pliez le tissu en huit épaisseurs. Posez-le dans l’assiette afin qu’il s’imprègne d’huile.
4 – Coupez un morceau de papier cellophane d’une taille suffisamment grande pour qu’il recouvre largement le tissu.
5 – Placez d’abord la compresse (le tissu imbibé d’huile) sur la peau, au niveau de la zone à traiter.
6 – Puis recouvrez-la du papier cellophane.
7 – Bandez le tout, pour maintenir, avec la bande de crêpe.

Après 1 heure d’application au minimum, enlevez l’ensemble. Rangez la compresse dans une boite en plastique ou un sachet plastique pour la reprendre ultérieurement (en rajoutant à nouveau un peu d’huile chauffée dans l’assiette au moment opportun).
Nettoyez la peau avec de l’eau bicarbonatée. Pour cela, mélangez, dans un récipient, un verre d’eau et une cuillère à café de bicarbonate de sodium.

Les vertus de l’huile de ricin sont connues depuis très longtemps et des recherches biologiques et médicales l’ont également approuvé.

Ozalessens@

Retour haut de page